ToulÉco Green

Publié le jeudi 11 janvier 2018 à 17h44min par Aurélie de Varax

Depuis Béziers, Recygypse se prépare à recycler le plâtre d’Occitane

Dossier Déchets, seconde partie

Lauréat de l’appel à projet économie circulaire lancé par la Région et l’Ademe en 2015, Recygypse s’est équipé d’une chaine de tri unique en Occitanie pour recycler les déchets de plaques de plâtre.

C’est une nouvelle filière de valorisation dédié aux déchets de plâtre issus des chantiers du BTP que construit Recygypse depuis Lespignan près de Béziers. Lancée fin 2016, la jeune filiale du Groupe Valoridec ambitionne de collecter et recycler le plâtre provenant des chantiers d’Occitanie. "Nous estimons la quantité à 60.000 tonnes par an dont 95% sont valorisables. Ce déchet est le plus souvent enfoui alors qu’il est 100% recyclable et recyclable à vie", insiste Gilles Zanibellato le responsable commercial.

Dans un contexte d’augmentation de la fiscalité sur l’enfouissement, Recygypse s’est équipé d’une chaine de tri spécifique qui écrase les rébus de plaques de plâtres pour ne récupérer que le gypse. Séparé en fractions de différentes tailles et nettoyé, celui-ci est réutilisable. "Nous disposons de trois exutoires pour notre gypse recyclé, : l’industrie plâtrière, avec notre partenaire local Siniat, pour fabriquer de nouvelles plaques, les cimenteries car le plâtre fait partie du processus de fabrication du ciment et l’activité agricole, pour laquelle le gypse est un véritable engrais".

Collecter à la source : un défi

Recygypse mise sur la production de 10.000 tonnes de gypse pour son premier exercice et ensuite une augmentation annuelle de 5000 tonnes. Selon Gilles Zanibellato, le défi actuel reste l’optimisation de la collecte. "Nous voulons proposer aux syndicats et communes de mettre en place des bennes « spécial plâtre » dans les déchetteries.

Un gros travail de sensibilisation est à mener auprès des collectivités territoriales, des collecteurs de déchets, des professionnels du bâtiment - construction, déconstruction et rénovation - pour que ce déchet soit identifié et isolé sur site."
A.de V.

Sur la photo : Chaine de tri permettant d’écraser et trier les rébus de plaques de plâtre pour extraire le gypse. Photo Recygypse.

Partie 3 : GRDF recycle nos déchets en biométhane.
Partie 4 : Veolia se transforme en fournisseur de matériaux secondaires. A paraître le 25 janvier.