Nos autres médias ToulÉco | ToulEmploi | ToulÉco TV | ToulÉco Tarn

Le projet Gaspyr veut mobiliser 148.000 tonnes de bois énergie d’ici trois ans

Article diffusé le 31 mars 2016

Le projet de gestion durable des forêts Gaspyr veut mobiliser du bois-énergie dans le Gers, les Hautes-Pyrénées, la Haute-Garonne et l’Ariège. Il fait partie des 24 lauréats du premier Appel à manifestations d’intérêts « Dynamic Bois », lancé par le ministère de l’Environnement.

Sur un budget de 3,5 millions d’euros, l’Ademe mobilisera plus du tiers sur trois ans pour Gaspyr, dans le cadre du Fonds Chaleur. Le projet fait partie des 24 lauréats du premier appel à manifestations d’intérêts (AMI) « Dynamic Bois ». Il vise à satisfaire la demande croissante de bois énergie sur le Gers, les Hautes-Pyrénées, la Haute-Garonne et l’Ariège. « Actuellement la filière bois énergie du territoire s’auto-approvisionne avec, parmi les grosses chaufferies en activité celle d’Airbus à Colomiers (18.000 tonnes par an) et de l’Hôpital de Purpan à Toulouse (10.000 tonnes par an). Mais de nouvelles grosses unités de consommations sont en projet. Il faut donc mobiliser du bois supplémentaire afin de ne pas concurrencer les autres filières », explique Loïc Cotten, directeur du développement au sein de la coopérative forestière Alliance Forêt Bois.

La coopérative, qui est la première entreprise française de reboisement, coordonne le projet, en lien avec quatre partenaires : le Centre régional de la propriété forestière de Midi-Pyrénées (CRPF), l’Institut technologique FCBA (Forêt cellulose bois-construction ameublement), l’Office national des forêts (ONF), et la Société d’exploitation des bois du Sud-Ouest, la filiale d’exploitation de Fibre Excellence.

Mobiliser 148.000 tonnes de bois supplémentaire

Le projet repose sur la mobilisation des propriétaires sur un territoire forestier de 200.000 hectares, dont 86 % de forêts privées dans les départements du Gers, des Hautes-Pyrénées, de Haute-Garonne et de l’Ariège. « Nous avons identifié des zones avec des peuplements dégradés comme des taillis de châtaigner dépérissant ou vieillissant qui ont actuellement peu de valeur économique. A travers Gaspyr, deux solutions s’offrent aux propriétaires : intervenir pour restaurer son taillis ou le couper et replanter un peuplement d’avenir », détaille Loïc Cotten. La restauration des taillis fournira 48.000 tonnes de bois et le repeuplement 100.000 tonnes. Pour animer le réseau des propriétaires et les mobiliser dans cet esprit de gestion durable, le CRPF sera en première ligne. La coopérative Alliance Forêt Bois, l’ONF et la société d’exploitation des bois du Sud-Ouest interviendront sur le repeuplement des taillis.

« Le fonds chaleur de l’Ademe accompagne les propriétaires à hauteur de 40% du budget des investissements, sachant que nous les aideront à mobiliser d’autres fonds, comme le Fonds régional carbone de la région et des fonds privés » précise Loïc Cotten. Des incitations qui devraient convaincre les propriétaires de se lancer dans la mobilisation de ces tonnes de bois supplémentaire. Parmi les gros nouveaux centres de consommation de bois énergie à approvisionner dans la région figurent la centrale de cogénération Bois Génération Avenir en Ariège et Wood Stock Energies à Marignac en Haute-Garonne qui produit des granulés.
Aurélie de Varax

Sur la photo : coupe de taillis de châtaignier à la cisaille. Photo Alliance Forêts Bois.

2 Messages

Réagir à cet article

Source : https://www.touleco-green.fr/Le-projet-Gaspyr-veut-mobiliser-148-000-tonnes-de-bois-energie-d,18885