Nos autres médias ToulÉco | ToulEmploi | ToulÉco TV | ToulÉco Tarn

2016, année exceptionnelle pour Biocoop dans le Sud-Ouest

Article diffusé le 23 février

Le réseau coopératif Biocoop vient d’ouvrir son seizième magasin dans l’agglomération toulousaine, en hypercentre. L’occasion de revenir sur le succès fulgurant de l’enseigne qui affiche une croissance de ses ventes de 25% en 2016 dans le Grand Sud-Ouest.

En 2016, le réseau des magasins Biocoop a fait une année record sur son territoire Sud-Ouest qui englobe l’ex-Aquitaine, l’ex-Midi-Pyrénées et va jusqu’à Perpignan et Narbonne : près de 25% de croissance avec 208 millions d’euros de chiffre d’affaires. « C’est le reflet de l’engouement global des consommateurs pour le bio mais aussi la résultante de quatorze nouvelles ouvertures d’enseignes », précise Sylvie Delpech. La gérante est une des grandes figures du réseau toulousain des biocoop. Elle emploie trente-cinq personnes et vient d’ouvrir, ce mercredi, son troisième magasin Bioccop au centre de Toulouse, boulevard Carnot.

Sur une superficie de 140 mètres carrés et animé par sept collaborateurs fraichement embauchés, ce nouveau magasin de proximité permettra de satisfaire la clientèle du quartier tout en délestant les Biocoop de Jean-Jaurès et Trinité, proches de la saturation. Il faut dire que la clientèle s’est largement diversifiée ces dernières années. Selon Sylvie Delpech, « les profils très engagés s’effacent au profit de nouveaux consommateurs jeunes ou moins jeunes, soucieux de leur santé, de l’environnement et du plaisir de cuisiner et consommer local. » Cette nouvelle ouverture porte à seize le nombre de magasins sur l’agglomération Toulousaine, avec trois nouvelles ouvertures prévues sur 2017 à Blagnac, Saint-Orens, Fronton et Auterive. « Toulouse est clairement une des villes de Province où notre réseau s’est le plus développé, porté par la proximité avec les agriculteurs bio qui sont nombreux sur la Région, » analyse la gérante.

Des valeurs portées hautes en couleur

Selon Sylvie Delpech, le succès du réseau tient à ses valeurs, « la charte Bioccop » que l’enseigne doit incarner sur le terrain pour se différencier d’une concurrence devenue féroce. Fidèle à son ADN initiale puis que le réseau coopératif Biocoop a été lancé par des coopératives bio, la charte Biocoop impose de privilégier les approvisionnement locaux. « A Trinité et Jaurès, je travaille avec deux cent producteurs locaux en direct soit 20% de mes approvisionnement », précise Sylvie Delpech. « Le reste est acheté à la plateforme d’achat du Sud-Ouest située près d’Agen qui est en partenariat étroit avec la Cabso, la première coopérative bio de la région ». Les livraisons quotidiennes sont mutualisées entre l’ensemble des magasins et la gérante espère que la Cabso s’équipera rapidement en véhicules hybrides et électriques.

Outre un partenariat avec la coopérative d’électricité renouvelable Enercoop, la charte de l’enseigne oblige désormais ses coopérateurs au respect total des saisons et vient d’imposer également la suppression de la vente de bouteilles plastique d’eaux minérales. Autre critère différentiant, la pratique d’un commerce partenarial et équitable avec les producteurs. La plupart des contrats avec les producteurs sont signés sur deux à trois ans et l’enseigne les accompagne sur la régularité des approvisionnements. « Ces dernières années, nous avons monté plusieurs filières de commerce équitable Nord-Nord avec des producteurs ce qui monte à 25% les ventes de produits issus du commerce équitable de Biocoop. Ils sont réunis sous le label Ensemble pour plus de sens », rappelle également Sylvie Delpech. Une performance dans le monde des enseignes spécialisées bio.
Aurélie de Varax

Sur la photo : Sylvie Delpech, gérante du nouveau Biocoop toulousain, boulevard Carnot. Photo Rémi Benoit.

1 Message

Réagir à cet article

Source : https://www.touleco-green.fr/2016-une-annee-exceptionnelle-pour-Biocoop-dans-le-Sud-Ouest,21265