ToulÉco Green

Publié le jeudi 19 juin 2014 à 18h33min par Audrey Sommazi

Sunibrain refroidit le photovoltaïque pour accroître sa performance

Augmenter le rendement des panneaux photovoltaïques par refroidissement et nettoyage des cellules grâce à un système d’arrosage d’eau de pluie sur toitures, telle est la solution lancée par Sunibrain, jeune entreprise Toulousaine.

Il est ravi, Nicolas Cristi, fondateur et dirigeant de la jeune société Sunibrain. Il se félicite d’avoir obtenu une quarantaine de contacts. En effet, vendredi 13 juin, il lançait commercialement, devant un parterre d’investisseurs, de fabricants de panneaux photovoltaïques et de banquiers, sa solution.

Cette dernière permet d’empêcher la forte montée en température des panneaux solaires posés sur les toits, qui réduit leur rendement électrique. Comment ? Il a conçu un système d’arrosage en circuit fermé, à l’aide d’un calculateur thermique intelligent qui déclenche l’eau de pluie projetée par des gicleurs - des sprinklers - et récupérée dans une citerne.

Eté, comme hiver. En outre, comme le signale Nicolas Cristi, ce système « assure l’allongement de la durée de vie des cellules en silicium des panneaux et le nettoyage des vitres ». Pourquoi ne pas y avoir pensé plus tôt ? « Jusque là, il existait des initiatives mais personne ne proposait une vraie solution industrielle pour les surfaces allant de 1000 m² à 100.000 m² », ajoute le jeune entrepreneur de 33 ans, diplômé d’HEC.

En recherche de financement

Accompagnée par l’incubateur Midi-Pyrénées depuis décembre, cette solution brevetée, fabriquée avec l’aide d’une dizaine d’entreprises de la région dont il veut taire les noms par crainte de la concurrence, a reçu le 1er prix Innovation Midi-Pyrénées Mid’Invest.

Aujourd’hui, la jeune société espère lever des fonds pour monter en puissance, via la plateforme de financement participatif Wiseed ou par le biais de fonds d’investissement. Car sur ce marché « vierge » du B to C, les perspectives s’annoncent belles. D’ailleurs, il a noué des contacts en France, mais aussi à l’étranger et dans les Dom-Tom.
Audrey Sommazi

Sur la photo : Nicolas Christi, depuis l’Espace EDF Bazacle à Toulouse - Photo ToulEco Kevin Figuier