ToulÉco Green

Publié le jeudi 2 février 2017 à 16h57min par Aurélie de Varax

La Région lance un fonds dédié à l’économie sociale et solidaire

À l’occasion de la Rencontre nationale des financeurs solidaires, à Montpellier, les 26 et 27 janvier, Carole Delga a annoncé la création d’un fonds dédié à l’Économie Sociale et Solidaire. Ce fonds financera quinze projets par an dotés de 100.000 euros de ticket moyen.

« Cette semaine, nous allons voter le budget sur l’économie sociale et solidaire (ESS) que nous augmenterons, dans le cadre de notre stratégie régionale pour la croissance et pour l’emploi. Nous allons mettre en place un fond spécifique dédié à l’Économie Sociale et Solidaire, que nous sommes en train de bâtir avec la Caisse des Dépôts et consignations et les Scops. Il sera dédié à la transmission et à la reprise de structure d’Économie Sociale et Solidaire ». Engagée aux côtés du capital-risqueur IéS (Initiatives pour une Économie Solidaire), la Présidente de Région, Carole Delga, a également affirmé, lors de la clôture des deux journées de rencontre entre financeurs solidaires, que quinze projets ESS seraient soutenus chaque année, avec des tickets moyens de 100.000 euros.

« Sur 52 000 nouveaux habitants qui arrivent dans notre région chaque année, 25.000 sont de jeunes actifs. Il faut donc leur créer de nouveaux emplois, a ajouté la présidente de Région. L’Économie Sociale et Solidaire, ce sont des emplois non délocalisables, des initiatives qui correspondent à une utilité sociale et c’est également une nouvelle économie avec la participation des salariés dans la conduite de l’entreprise ». La Région votera également la poursuite de fonds existants comme le FISO (Fonds d’innovation sociale) en partenariat avec BPIfrance, qui sera repensé pour que l’accès soit plus ouvert.

Quand l’épargne rapporte des emplois

Ce travail de soutien économique aux entreprises de l’ESS est déjà engagé depuis près de 20 ans par l’IéS, acteur du capital-risque solidaire, qui finance et accompagne des projets collectifs en Occitanie. Cette société coopérative de financement collecte l’épargne citoyenne qu’elle réinjecte en fonds propres dans des entreprises locales qui placent l’utilité sociale ou environnementale au cœur de leur projet.

En dix-neuf ans d’existence, IéS a financé 110 entreprises en Occitanie. C’est 2,1 millions d’euros investis, et 900 emplois soutenus dans les 67 entreprises actuellement accompagnées. IéS a su convaincre 935 coopérateurs dont 69 personnes morales, d’épargner sur des projets ESS. A titre d’exemples, la société coopérative a accompagné la Scop Palanca, bureau d’étude RSE pour TPE et PME et initiateur du projet de conciergerie solidaire Allô Bernard à Toulouse ou encore Hab-Fab, la coopérative montpelliéraine spécialisée dans l’accompagnement de projets d’habitat participatif.
Coralie Pierre

Photo DR.