ToulÉco Green

Signaler un commentaire abusif

Signaler à la rédaction ce commentaire figurant sous l'article « Toulouse Métropole dévoile sa feuille de route pour une croissance verte» :

Croissance verte

Le 20 mars 2015 à 09:43
par Efficience

Il est trop souvent facile de se cacher derrière des investissements pour simuler des actions de progrès pour la collectivité.
Les réseaux de chaleur, la cogénération… pourtant incités par l’Europe depuis plus de 10 ans n’en sont qu’au balbutiements dans notre ville (il va sans dire qu’aucun objectif français n’est atteint) pourtant on en a toujours beaucoup parlé sans que la volonté de les mettre en oeuvre existe. Le côté trop efficace et donc économique n’intéressent pas les acteurs économiques qui cherchent à accroître leurs revenus. De même, moult chantiers sont effectués avec des « salariés » détachés… rappelons nous aussi des pavés de la rue Alsace Lorraine qui viennent d’Asie…

Pourtant, pour marquer sincèrement une volonté politique d’être efficace dans une croissante verte et sociale, il suffirait par exemple de :
* instaurer une tarification progressive de l’eau et de l’énergie. Un tarif à prix coûtant pour les besoins de premières nécessités (les 5 premiers m3/an/personne pour l’eau), puis des paliers exponentiels car la surconsommation nuit à autrui même si le consommateur est à même de se l’offrir.
* faire la chasse au stationnement sauvage - qui entrave la sécurité, les déplacements et l’évolution vers une mobilité citoyenne, - qui dégradent le mobilier urbain et l’image de la ville, - qui est un modèle d’inexemplarité et d’incitation à l’irrespect.

Voilà des actions efficaces, économiques, sociales et en faveur de tous, qui permettraient peut-être de faire à nouveau confiance en des politiques qui peines à oeuvrer pour l’intérêt de la collectivité.

  • Reload Image