Nos autres médias ToulÉco | ToulEmploi | ToulÉco TV | ToulÉco Tarn

Toulouse. Uwinbike, la solution pour indemniser les salariés qui se déplacent en vélo

Comment savoir si un salarié qui demande une indemnité est vraiment venu en vélo au bureau ? L’application mobile Uwinbike, fondée par des Toulousains, fournit une « preuve de pédalage ». Objectif : booster les déplacements à vélo entre domicile et travail.

Une des conséquences concrètes de la crise pour la start-up toulousaine Uwinbike, c’est une subvention du Conseil régional d’Occitanie (145.000 euros) qui n’arrive pas. « Les budgets votés en commission en juin sont décalés fin juillet, et nous comptions beaucoup sur cette somme gagnée lors du concours Ma solution pour le climat, pour avancer sur notre développement informatique. On va serrer les dents en attendant », explique Alexandre Ricaud, co-fondateur de la start-up.

Heureusement, la crise pourrait aussi représenter une opportunité inespérée pour Uwinbike : pour respecter la distanciation sociale, beaucoup de personnes se mettent au vélo. « On a lancé l’appli bien avant la pandémie de coronavirus, mais c’est le deuxième choc de l’année qui pourrait nous être favorable. Le premier, ce sont les grèves qui ont paralysé les transports en commun au début de l’année ».

Uwinbike, fondée par cinq Toulousains début 2020, est une application qui vise à booster les déplacements en vélo pour les trajets domicile-travail. Concrètement, elle permet aux entreprises et collectivités de certifier que des déplacements des salariés sont vraiment effectués à vélo, et ainsi, de leur verser une compensation financière en vertu du Forfait Mobilité Durable Vélo. Cette loi, applicable depuis le 11 mai 2020 mais facultative, est jusqu’alors basée sur une déclaration sur l’honneur des salariés. « On sait que les employeurs qui financent 50% des abonnements Tisséo demandent une facture au salarié. Et bien là c’est la même chose, c’est une sorte de preuve de pédalage », argumente Alexandre Ricaud. « Par ailleurs, aujourd’hui, avec la distanciation sociale, je vois mal comment on pourrait continuer à subventionner massivement les transports en commun, et pas le vélo ». C’est dit.

Les entreprises payent, les salariés pédalent

La solution, basée sur un modèle BtoB, est vendue sous forme d’abonnement aux entreprises et collectivités, qui la proposent gratuitement à leurs salariés. Quand un salarié cycliste part de son domicile, il démarre l’application Uwinbike. Pendant le trajet, l’intelligence artificielle, intégrée analyse plusieurs paramètres du smartphone pour catégoriser automatiquement le mode de déplacement : à vélo, à pieds, en voiture... Arrivé à son entreprise le collaborateur arrête l’appli. Son trajet est donc enregistré et validé s’il a vraiment pédalé. Les données recueillies (flux, nombre de cyclistes...), sont anonymisées, et mises à disposition des collectivités. « Ce sont des outils d’analyse intéressants pour l’aménagement des carrefours, la construction de nouvelles pistes cyclables, etc. » projette Alexandre Ricaud, lui-même passionné de vélo et fin connaisseur des pistes cyclables toulousaines.

La solution mobile va rentrer dans une phase de beta tests jusqu’à la fin de l’année, avant d’être déployée commercialement en 2021. Uwinbike, qui compte cinq salariés dont les trois co-fondateurs, revendique déjà plusieurs « grosses entreprises et collectivités » intéressées, sans donner davantage de précision.
Sophie Arutunian

Sur la photo de gauche à droite : Grégoire Drivet, Cyril Aregay, Dana Codreanu, et Alexandre Ricaud, créateurs de Uwinbike, dans les rues de Toulouse. Crédits : Hélène Ressayres - ToulÉco.

Le Forfait Mobilité Durable vélo

Ce dispositif fait partie de la loi Lom (Loi d’Orientations des Mobilités) donc les décrets d’application sont parus le 11 mai 2020. Il vient remplacer l’Indemnité Kilométrique Vélo. L’IKV, facultatif pour les entreprises, permettait à un employeur d’indemniser jusqu’à 200€ maximum par an un salarié qui se déplaçait à vélo entre le domicile et le travail. Le Forfait Mobilité Durable intègre maintenant le covoiturage et double l’indemnité en passant à 400 euros.

Réagir à cet article

Source : https://www.touleco-green.fr/Toulouse-Uwinbike-la-solution-pour-indemniser-les-salaries-qui,28890