Nos autres médias ToulÉco | ToulEmploi | ToulÉco TV | ToulÉco Tarn

Toulouse. Les véhicules électriques de Cobrane Design prennent leur place en centre-ville

Positionnée sur la livraison du dernier kilomètre, Cobrane Design propose des véhicules électriques, dont certains sont utilisés pour des livraisons en provenance du marché Victor Hugo. Sur ce secteur en développement, la société toulousaine veut prendre sa place.

Raphael Colombié a fondé Cobrane Design en septembre 2012 dans l’idée de concevoir un véhicule à trois roues pour les agents de maintenance sur les sites industriels. Six ans plus tard, c’est sur le secteur de la livraison du dernier kilomètre que ces véhicules trouvent leur avenir. « La livraison du dernier kilomètre est un secteur en pleine structuration, qui comprend à la fois le vélo, les fourgonnettes, les voitures. Ce n’est pas encore organisé. Nous y avons une place à prendre, surtout avec l’instauration prochaine des Zones à Faibles Emissions dans les centres-villes », prévoit l’entrepreneur.

En plein confinement, et alors que vient d’être lancé le nouveau site internet de vente en ligne du marché Victor Hugo, le transporteur Urby (filiale de La Poste) teste actuellement le Cobrane XL (100% électrique et doté d’un caisson d’un mètre cube) pour livrer les commandes dans le centre de la Ville rose. « C’est bizarre de le dire comme ça, mais pour nous la période de confinement tombe pile poil car les gens ont besoin de se faire livrer les courses. C’est le bon moment pour tester des modèles économiques alternatifs. Cela va probablement inciter plus rapidement les consommateurs à passer à la livraison en mode doux ».

Les véhicules sont intégralement fabriqués en France, et Raphael Colombié espère qu’après cette phase de test à Toulouse, ils équiperont l’ensemble des villes où est implantée Urby (vingt-deux sites en France). À Toulouse, un Cobrane est aussi utilisé par la société Applicolis pour permettre la livraison à domicile, au centre-ville.

Le secteur industriel, une activité en baisse

Si les Cobranes ont été créés à l’origine pour les agents de maintenance et de sécurité des grands sites industriels (usines de plus de 10 hectares), Raphael Colombié constate qu’avec la pandémie, ce marché se contracte. Par ailleurs, pas évident pour la petite société de percer dans les grands groupes et ETI chez lesquels le « bon interlocuteur » n’est pas facilement accessible et les conditions d’entrée comme fournisseur assez drastiques.

Ainsi, c’est par l’intermédiaire de sous-traitants que Cobrane réalise une partie de son activité. « Par exemple, nous sommes présents sur la centrale de Golfech et à Auchan Balma via la société Sécuritas, et chez Latécoère via Engie. En direct, c’est impossible », regrette Raphael Colombié. « Nous sommes donc en train de restructurer notre réseau de distribution pour être davantage visible auprès des grands groupes et franchir toutes ces barrières ». Cobrane Design, qui ne communique pas son chiffre d’affaires, prépare également une levée de fonds afin d’entamer son déploiement à l’international d’ici 2021.
Sophie Arutunian

Sur la photo : le véhicule Cobrane XL testé par Urby à Toulouse, ici au marché Victor Hugo. Crédits : Cobrane Design.

Réagir à cet article

Source : https://www.touleco-green.fr/Toulouse-Les-vehicules-electriques-de-Cobrane-Design-prennent,28779