Nos autres médias ToulÉco | ToulEmploi | ToulÉco TV | ToulÉco Tarn

Sunchain parie sur la mobilité énergétique

Dossier « ces start-ups qui stockent l’énergie » - seconde partie

La technologie développée par la start-up perpignanaise Sunchain est fondée sur le procédé blockchain. Elle autorisera la consommation de sa propre production solaire en itinérance.

Les quatre associés de la start-up Sunchain, créée en mai 2016 à Sorède près de Perpignan, sont tous des anciens de Tecsol, un des principaux cabinets d’étude spécialisé dans l’énergie solaire. Alors que la réglementation sur l’auto-consommation collective vient d’être promulguée et que les panneaux photovoltaïques deviennent de plus en plus rentables, ils imaginent un système permettant de valoriser les excédents de production grâce aux nouvelles capacités du numérique : l’itinérance de l’énergie sur un autre lieu.

« Le système Sunchain ne stocke pas physiquement de l’électricité excédentaire mais la mobilise directement et à distance sur un autre usage », explique Christophe Curtois, président de Sunchain. « Cela peut être sur du bâtiment collectif avec l’utilisation de l’excédent d’électricité produit en mutualisant les usages des habitants ou sur un bâtiment voisin ou, pour un particulier, pour recharger son véhicule électrique avec sa propre électricité mais depuis une borne à distance. » L’objectif étant l’utilisation à 100% de l’énergie produite.

La blockchain au coeur du système

L’innovation du service repose sur la technologie blockchain. « Grace au blockchain, nous allons pouvoir transférer gratuitement de l’énergie en kilowattheures de A à B en certifiant la transaction sans recours à un tiers de confiance, » précise Christophe Courtois. Le service sera proposé sous forme d’un abonnement forfaitaire et le modèle économique inclut une rétribution à Enedis pour l’usage des infrastructures de transport de l’électricité.

Après la réalisation d’un pilote qui sera lancé d’ici mars 2017 sur une douzaine de bâtiments à Perpignan, Sunchain pourra commercialiser sa prestation de service auprès des maitres d’ouvrage. La start-up vise le million d’euros d’ici trois ans et travaille déjà sur des projets en Californie.
Aurélie de Varax

Sur la photo : Ségolène Royal entourée de Christophe Courtois, président de Sunchain et Caroline Plaza, ingénieur projet, lors de l’annonce des lauréats de la Greentech Verte en septembre 2016. Photo DR.

Réagir à cet article

Source : https://www.touleco-green.fr/Sunchain-parie-sur-la-mobilite-energetique,20855