Nos autres médias ToulÉco | ToulEmploi | ToulÉco TV | ToulÉco Tarn

L’expert du tirage de câble Seima promeut l’économie circulaire

Depuis Noé, en Haute-Garonne, le spécialiste du tirage de câbles Seima compte faire de son engagement dans l’économie circulaire et la RSE un avantage concurrentiel.

Alors que la durée de décomposition d’un câble électrique usager reste inconnue à ce jour, ces derniers sont omniprésents dans des secteurs comme l’électricité, la pétrochimie, les énergies renouvelables ou encore les transports. Pourtant cette dépollution est nécessaire pour laisser des sols propres. Seima, PME lancée en 2003 sur le marché du tirage de câble, vient de développer un nouveau service autour de l’extraction des câbles usagers afin de dépolluer les sols et leur offrir une seconde vie. « Sur un site d’EDF, j’avais plus de quarante tonnes de câbles à extraire, lorsqu’un fournisseur m’a présenté une machine intéressante », raconte Frédéric Lavigne, gérant de Seima. Conçu en collaboration avec la société italienne Omac, l’entreprise s’est offerte un treuil hydraulique extracteur de câble, unique en France.

« Jusqu’alors cette activité était effectuée manuellement avec des pelleteuses dans des conditions pénibles pour les équipes. Ce nouvel équipement permet d’extraire les câbles sans créer de tranchées. On gagne en pénibilité, en temps. De plus, pour le client, le coût de la prestation est moindre, voire nul via la possibilité de valoriser la matière première extraite, » souligne Frédéric Lavigne. Les câbles usagers seront ensuite nettoyés et triés pour en extraire le plastique et le conducteur, souvent du cuivre, qui seront réutilisés pour fabriquer de nouveaux câbles.

En route vers la certification Mase

Pour aller plus loin dans sa démarche de responsabilité, Seima amorce également sa transition pour obtenir la certification Mase sous deux ans. « Mase est un système de management dont l’objectif est l’amélioration permanente et continue des performances hygiène, sécurité, santé, environnement des entreprises », détaille Sandrine Lavigne, responsable HSSE chez Seima. « C’est un référentiel pour mettre en place des pratiques vertueuses sur toute notre filière de la préparation des chantiers à la santé de nos collaborateurs, un sujet toujours au coeur de nos projet. » Pour une PME, cette certification est en passe de devenir indispensable pour pouvoir répondre aux appels d’offres des donneurs d’ordre industriels mais Sandrine Lavigne est convaincue qu’« au-delà de cette exigence économique, c’est le moyen d’apporter de la cohésion humaines et un management performant ».

Fort de ses douze salariés, Seima a réalisé un chiffre d’affaires de 1,2 millions d’euros et compte passer la barre des deux millions sous quatre ans. Elle démarre ce mois-ci le tirage de câbles et le raccordement de cent kilomètres de câbles sur un champ photovoltaïque de dix-huit mégawatts, à Montauban.
Aurélie de Varax

Sur la Photo : le nouveau treuil hydraulique extracteur de câbles de Seima. Photo DR.

Réagir à cet article

Source : https://www.touleco-green.fr/L-expert-du-tirage-de-cable-Seima-promeut-l-economie-circulaire,21774