Nos autres médias ToulÉco | ToulEmploi | ToulÉco TV | ToulÉco Tarn

« Il faut massifier la rénovation énergétique en Occitanie »

En amont de la Journée 123 Climat du 17 novembre à Toulouse, la Région Occitanie a réuni jeudi 3 novembre à Montpellier sept acteurs incontournables pour réfléchir aux enjeux et outils de la rénovation énergétique sur les territoires. Objectif : lutter contre le gaspillage énergétique.

A l’occasion de la Table-ronde 123 Climat consacrée aux enjeux de la rénovation énergétique en Occitanie, le public a pu prendre connaissance des différents dispositifs mis à la disposition des propriétaires et copropriétaires pour engager des travaux de rénovation énergétique d’importance avec un objectif clé : réduire les pertes énergétiques générées par la mauvaise isolation de nos habitations. Parmi ces outils, l’Eco-chèque, attribué par la région. Il s’adresse aux particuliers qu’ils soient propriétaires occupants ou bailleurs d’un logement situé dans la région qui réalisent des travaux visant une économie d’énergie d’au moins 25%. Ils pourront financer de 1000 à 1500 euros sur le montant de ces travaux. Il est cumulable avec d’autres aides liées aux économies d’énergie.

« Un ménage type bénéficiant de l’éco-chèque perçoit en moyenne 16 607 euros de revenus annuels pour un bouquet de travaux d’environ 16 209 euros », détaille Nicolas Cattin, chargé de mission grand public à l’Agence locale de l’énergie Montpellier. Les travaux les plus courants de la rénovation énergétique de l’habitat sont principalement l’isolation et le replacement de la chaudière. Pour obtenir tous les renseignements sur les aides disponibles en cas de travaux de rénovation énergétique, des Espaces Info Énergie (EIE) sont en place dans toute la région Occitanie.

La Plateforme Pays Sud Toulousain, réunissant quatre-vingt-dix-neuf communes possède son EIE depuis 2011. Cette structure locale accompagne les particuliers dans leurs projets. « Nous doublons l’Eco-Chèque de la région pour aller plus loin dans l’accompagnement financier de la rénovation énergétique et nous avons également une prime au diagnostic énergétique pour évaluer les différents scénarios », explique Guy Escaich, conseiller info Énergie au Pays Sud Toulousain. Bien que quarante-six professionnels et huit bureaux d’études soient déjà partenaires du Pays Sud Toulousain, Guy Escaich souhaite aller plus loin. « Le panier moyen des rénovations énergétique s’élève à 9 450 euros, mais pour une rénovation massive et efficace, il faudrait qu’il soit de plus de 20 000 euros, c’est ce vers quoi nous travaillons » assure t-il.

« Il faut massifier la rénovation énergétique »

Pour Agnès Langevine, Vice-Présidente déléguée en charge de la transition écologique et énergétique à la Région Occitanie - Pyrénées Méditerranée : « il faut identifier les réseaux les plus efficaces pour massifier la rénovation énergétique, notamment via de nouveaux leviers financiers ». Justement, Laurent Galinie, plombier-chauffagiste et représentant la Capeb Hérault en a profité pour lancer un appel : « Utilisez-nous ! On est au contact direct des particuliers, dans leur domicile tous les jours pour réparer une fuite d’eau ou la chaudière. On met souvent la tête dans les combles pour voir ce qui se passe ».

Un message qui semble être entendu de l’ensemble des acteurs présents ce 3 novembre : « C’est tout à fait pertinent de se baser sur les artisans », assure Pauline Lefort, chargée d’études pour le Cercad [1] à Toulouse. Les professionnels du terrain labéllisés « Eco artisan », donc formés à une approche globale de la rénovation énergétique, pourraient être la clé de voûte d’une multiplication d’actes de rénovations énergétiques chez le particulier. C’est en tous cas la volonté commune de tous les acteurs présents à cette table ronde.
Coralie Pierre et A de V.

Notes

[1Centre de ressources en construction et aménagement durables de Midi-Pyrénées

Réagir à cet article

Source : https://www.touleco-green.fr/Il-faut-massifier-la-renovation-energetique-en-Occitanie,20347