Nos autres médias ToulÉco | ToulEmploi | ToulÉco TV | ToulÉco Tarn

Énergie solaire : l’alternative de l’autoconsommation

Dossier - première partie

Inscrite dans la loi de transition énergétique et précisée par ordonnances et décrets depuis un an, l’autoconsommation d’énergie solaire fait son chemin en Occitanie. Et pourrait devenir compétitive avec une parité réseau envisagée sous deux ans.

L’énergie décentralisée et partagée n’est plus une utopie. Désormais, les entreprises et les particuliers ne sont plus obligés de vendre leur production d’électricité photovoltaïque à EDF ou un opérateur local mais peuvent la consommer sur place ou la partager avec leurs voisins. Si l’attrait des panneaux solaires résidaient jusqu’alors dans la revente de la production sur le réseau à des tarifs avantageux, ceux-ci devraient poursuivre leur baisse au bénéfice de l’autoconsommation.

Depuis l’ordonnance de juillet 2016 et le décret du 30 avril 2017, ce nouveau dispositif bénéficie d’un cadre réglementaire avantageux permettant aux particuliers, entreprises ou administrations qui s’équipent de consommer tout ou partie de l’électricité qu’ils ont produite en bénéficiant de soutiens financiers. Ils peuvent également choisir d’autoconsommer collectivement en mutualisant leur production et leur consommation sur le réseau basse tension. Telles sont les composantes de cette nouvelle donne énergétique, portée désormais par les plus grands comme EDF avec son offre « Mon solaire et moi » et Enedis avec son « kit d’autoconsommation » et une myriade de petits installateurs.

Un modèle soutenu politiquement

Pionnière sur l’expérimentation de ces nouveaux modèles qui a démarré en Languedoc-Roussilon dès 2014, la région Occitanie prévoit d’en tirer partie dans son ambition de devenir la première région à énergie positive d’Europe. « Nous avons la volonté de faire émerger le modèle de l’autoconsommation énergétique. Le pari repose sur le fait que l’énergie du réseau va coûter de plus en plus cher et que l’énergie renouvelable, elle, va coûter de moins en moins cher à produire car les coûts d’installation sont bien maitrisés, » souligne Agnès Langevine, vice-présidente de la région Occitanie. En effet depuis dix ans le prix des installations au sol a été divisé par huit et celui des panneaux solaires en toiture par cinq.

Selon l’expert en management de l’énergie GreenYeallow, « la filière est désormais mature et compétitive par rapport aux autres sources d’énergie avec une parité réseau qui devrait être atteinte sous vingt-quatre mois en Occitanie ». Pour se préparer, la région expérimente. Elle a annoncé début juillet les sept premiers lauréats de l’appel à projet régional lancé en juillet 2016 pour accompagner à terme quarante projets innovants de moins de 100 Kilowatts crêtes dans sept catégories : des bâtiments tertiaires et des bureaux, des bâtiments commerciaux ou industriels, des bâtiments médico-sociaux, agricoles et enfin en habitat collectif. En attendant leur réalisation, Touleco Green faite le point sur trois projets pionniers déjà prometteurs.
A. de V.

Sur la photo : Panneaux solaires sur un hangar industriel à Sauvian (34). Photo Green Yellow.

2 Messages

Réagir à cet article

Source : https://www.touleco-green.fr/Energie-solaire-l-alternative-de-l-autoconsommation,23021