Nos autres médias ToulÉco | ToulEmploi | ToulÉco TV | ToulÉco Tarn

CN-Bimes met la maquette virtuelle au service des rénovations énergétiques

L’expert du numérique au service du bâtiment Enerbim est la première entreprise régionale à proposer un carnet numérique pour les rénovations énergétiques : le CN-Bimes. Un outil de suivi et d’entretien qui sera d’ailleurs obligatoire pour les logements neufs à partir de 2017.

Gagner en qualité et en temps, - et du coup en argent -, c’est un défi permanent pour les acteurs du bâtiment confrontés à des réglementations exigentes. Un défi auquel s’attèle l’équipe d’Enerbim, une jeune société toulousaine experte du numérique au service du bâtiment. Ils peaufinent actuellement le projet CN-Bimes. « Cest un système de modélisation d’informations à l’échelle du logement et du bâtiment qui doit faciliter le quotidien des bailleurs sociaux, des syndics de copropriété mais également de la maîtrise d’œuvre qui réalise les audits et études techniques. Elle a pour ambition d’aider à la prise de décision pour les projets de rénovation, » détaille Régis Lécussan qui pilote le projet.

Il faut dire que nous partons de loin. Selon l’expert, le recueil des données techniques et comportementales dans un logement se fait actuellement exclusivement sur papier et par chaque corps de métier, avant d’être traitée sur tableur. « Entre 60% et 75% du temps d’étude pourrait être gagné grâce à un carnet numérique permettant à chacun - le thermicien, l’acousticien, les ingénieurs - de trouver la bonne information au bon moment. » Ces nouveaux processus appelés BIM (Bâtiments et informations modélisés) sont devenus une nécessité et même une exigence réglementaire pour le neuf à partir de janvier 2017. Ce carnet d’entretien numérique permettant d’accéder aux informations pendant toute la vie du bâtiment.

Conquérir les bailleurs sociaux du grand Sud-Ouest

Avec sa solution CN-Bimes opérationnelle début 2017, Enerbim espère partir avec un coup d’avance. Structurée dans un dessin, l’information sera facilement accessible pour les artisans et ingénieurs mais également en aval, la copropriété et l’occupant pour accéder aux consommations. Avec des garanties. « L’outil garantit un suivi de qualité, une économie budgétaire et un gain de temps estimé à 20% de la durée d’un projet », précise Régis Lécussan.

Sélectionné par l’Ademe dans le cadre des investissements d’avenir, le projet a été doté de 138.000 euros. De quoi peaufiner notamment les développements informatiques. Sur 2017, Enerbim escompte trente projets de carnets numériques sur le Grand Sud-Ouest, notamment auprès des bailleurs sociaux, dix en Rhône-Alpes et vingt-cinq à Paris, en s’appuyant sur un réseau de partenaires impliqués via un système de licence. « Les partenaires feront le renseignement de l’information sur la plateforme. Nous ferons l’exploitation sous forme de conseil et pourrons réaliser les études thermiques ». En 2017, Enerbim qui compte trois collaborateurs table sur 500.000 euros de chiffre d’affaires dont 10% sur le CN-Bimes.
Aurélie de Varax

Sur la photo : une maquette du CN-Bimes. Photo Valerijs Kostreckis.

Réagir à cet article

Source : https://www.touleco-green.fr/CN-Bimes-met-la-maquette-virtuelle-au-service-des-renovations,20010