ToulÉco Green

Publié le jeudi 29 novembre 2018 à 18h47min par Armelle Parion

Traçabilité. Inès et Julie se lancent dans le commerce éthique et chic

Deux Toulousaines ouvrent début décembre leur boutique éthique qui proposera une sélection de trente marques de vêtements et d’accessoires, traçables sur toute la chaîne de fabrication. Des ateliers pour fabriquer soi-même ses produits cosmétiques ou ménagers, et de la décoration à partir d’objets recyclés sont également (...)

L’ouverture de la boutique, située en plein cœur du quartier Arnaud Bernard, à Toulouse, est prévue début décembre. A sa tête, Julie Planchard, créatrice d’une marque pour les enfants et de décoration, My first box, et Inès Mericq, issue des ressources humaines. Ces deux trentenaires partagent la même sensibilité pour l’écologie. « Mon métier ne me passionnait plus. Julie a eu l’idée de créer une boutique avec une sélection de vêtements traçables. En commençant à regarder les étiquettes des vêtements, nous nous sommes rendu compte qu’il était très difficile de trouver des vêtements réellement fabriqués en France », explique Inès.

Une charte en dix points

Les deux créatrices ont réalisé une charte en dix points, qui valorise la transparence dans le processus de fabrication, le made in France, le choix de matière éco-responsables ou recyclées, comme le bambou, la laine des Pyrénées, le coton bio… Elles ont sélectionné une petite trentaine de marques pour commencer : Esquisse lingerie, La Gentle Factory, la Révolution Textile, Maison Izard ou Joli Bump, par exemple.

Les jeunes femmes, qui souhaitent que leurs gammes restent accessibles, promettent d’avoir régulièrement des fins de stocks en rayon, et d’organiser des trocs. « Nous privilégions les marques qui produisent en France ou en Europe. Il faut aller au Portugal, par exemple, pour trouver du lin filé ou du coton bio. Nous regardons avec attention la démarche globale de l’entreprise, et sommes sensibles à la communication dématérialisée, et aux emballages recyclables ». Outre des vêtements pour femmes, hommes et enfants, on trouvera, Chez Inès et Julie, de la lingerie, des chaussettes, des écharpes et des sacs.

Bénéficiaire du dispositif Commerce Avenir

La boutique proposera également des ateliers pour adultes et enfants, le soir, le samedi matin ou pour des goûters, afin d’apprendre à faire soi-même sa lessive ou encore sa décoration à partir de produits recyclés. « Notre axe reste la réduction des déchets et le recyclage ». Des vide-dressings seront proposés aux changements de saison, pour apprendre à recycler ses jeans en shorts ou ses robes en jupes.

La boutique a bénéficié du dispositif « Commerce Avenir », porté par la mairie de Toulouse, qui vise la réimplantation de commerces de proximité. Cela a permis aux entrepreneuses d’accéder à un bail réduit. Leur activité prendra place à côté d’autres initiatives liées à l’économie sociale et solidaire et au zéro déchet, dans le quartier, notamment une épicerie bio et magasin de cosmétiques naturels.
Armelle Parion

Sur la photo : Julie Planchard à gauche et Inès Mericq. Crédits : Angélina Fourcault - ToulÉco

3 Commentaires

Répondre à cet article