ToulÉco Green

Publié le jeudi 12 octobre 2017 à 16h57min par Aurélie de Varax

Oozwood®, une nouvelle gamme de constructions modulaires en palettes de bois recyclées

Après Rescooz®, les abris d’urgence pour réfugiés, le ramonvillois Sofrinnov lance Oozwood® une nouvelle gamme de constructions modulaires en palettes de bois recyclées. Clientèles visées : campings, collectivités et entreprises.

Ils ont créé le buzz il y a trois ans avec l’invention du premier abris d’urgence en palettes recyclées. Les innovateurs de Sofrinnov, entreprise spécialisée dans le développement d’innovations vertes et propres, sont de retour avec Oozwood® une toute nouvelle gamme de produits issue du même brevet et destinée cette fois à l’hôtellerie de plein air (campings), aux collectivités ou encore aux entreprises souhaitant une extension de bureaux. « C’est une évolution stratégique de nous orienter vers ces nouvelles cibles, indique Delphine Gardin, responsable marketing et communication. Nous voulons explorer tout le potentiel de la solution de construction brevetée Sylcat ». Cette innovation qui a obtenu le Grand prix du concours des Innovations de la région Occitanie en 2016 tient son nom de la pièce maitresse - le sylcat- qui permet d’emboiter ensemble les palettes récupérées et de proposer ainsi une alternative économique en économie circulaire à la construction ossature bois classique.

« L’idée est de récupérer des palettes blanches auprès des recycleurs à proximité des chantiers. Nous les emboitons rapidement pour ériger les murs grâce au Sylcat. Celles-ci vont donc remplacer les poutres utilisées en construction bois », précise la responsable. L’ensemble est ensuite protégé par des panneaux de bois dont l’utilisation du panneau très innovant de Soprema équipé d’une fonction pare-pluie. Cerise sur le gâteau, le bénéfice est aussi économique : « nous sommes quasiment moitié moins cher qu’une construction bois classique pour un bâtiment identique avec un coût estimé entre 500 euros et 800 euros du mètre carré » indique Delphine Gardin. Côté assemblage, il faut compter cinq jours pour 35 mètres carrés.

Priorité aux dortoirs en palettes

Sofrinnov débute la commercialisation de la gamme Oozwood avec déjà trois réalisations à son actif : une salle de réunion de 25 mètres carrés au sein de la société Imajing à Labège, une extension de 21 mètres carré pour l’association la Cambuse à Portet-sur-Garonne et une structure dans un hangar pour un importateur de vanille à Bordeaux. « Actuellement nous visons en priorité les marchés de l’hôtellerie plein air et des collectivités avec un objectif de dix commandes de salles polyvalentes et dix dortoirs d’ici la fin de l’année », annonce la responsable. « C’est un moyen d’ouvrir aux gestionnaires de campings la possibilité de vendre des unités moins chères qu’un bungalow avec plus de confort qu’une tente. »

Oozwood concourt actuellement au SETT d’Or 2017 qui décerne les meilleures innovations dédiées à l’hôtellerie de plein air dont les résultats seront annoncés pendant le salon éponyme qui a lieu a Montpellier du 7 au 9 novembre. Sofrinnov vise 450.000 euros de chiffre d’affaires sur Oozwood en 2017.
Aurélie de Varax

Sur la photo de gauche à droite : Alain Ribeiro, directeur commercial ; Delphine Gardin, responsable marketing et communication ; Julie Bertholon, technicienne d’exploitation et Jean-Claude Escriva, président directeur géneral. Photo Sofrinnov.