ToulÉco Green

Publié le jeudi 12 octobre 2017 à 17h00min par Aurélie de Varax

Occitanie. Deux applications numériques montent au front de la lutte contre le gaspillage alimentaire

A l’occasion de la journée contre le gaspillage alimentaire, lundi 16 octobre, Touleco Green présente deux applications numériques pour limiter le gaspillage à la maison et dans les commerces de bouche.

En France, dix millions de tonnes de nourriture sont gaspillées chaque année. A l’échelle individuelle c’est 29 kilogrammes par an. Si une partie résulte des invendus des commerces et restaurants, l’autre provient d’une mauvaise gestion des quantités et des stocks chez les particuliers et la restauration hors domicile. C’est pour lutter contre ces phénomènes qu’ont été lancées récemment en Occitanie deux applications mobiles. La première, Too Good To Go, permet de sauver des repas en mettant en relation des commerçants et des particuliers. La seconde, So Appli, lancée le 20 septembre dernier à Toulouse, est destinée à aider les consommateurs à mieux gérer leurs stocks de provisions à la maison et à faire leurs courses plus intelligemment. Objectif : moins jeter.

Too Good To Go, la market place des invendus

« Le gaspillage alimentaire fait partie du processus de fabrication : pour les industries, il faut produire plus, être plus rentable et peu importe si l’on jette en cours de production. Avec Too Good To Go, on donne à tous l’opportunité de lutter contre ce gâchis, à son échelle. Ce sont de petits gestes qui sont importants pour la planète » lance Lucie Basch, la fondatrice de l’application Too Good To Go. Lancée il y a un an à Paris et Lille, la solution s’est généralisée auprès des commerçants de 33 villes françaises dont Toulouse, Montpellier et Montauban. Son principe est simple : mettre en relation des consommateurs avec des commerçants pour lutter contre le gaspillage en permettant la vente, à prix réduits, des invendus. La transaction se fait en ligne et l’heure de collecte est précisée.

A Toulouse, 8500 repas ont été sauvés grâce à un réseau de 76 commerçants partenaires dont Sandyan Pâtisserie, La Poissonnerie du Bonheur, le Café Den… A Montpellier, 2500 repas ont échappé aux poubelles grâce à 40 commerçants partenaires (Des Rêves et Du Pain, Mary Cherry, Maki Roll…) et à Montauban déjà 450 repas ont trouvé refuge auprès des gourmands. Soit 11450 repas sauvés en Occitanie.

So Appli pour mieux gérer son frigo

Autre innovation : So Appli, le premier né de la toute jeune startup BS Partners. So Appli a été lancé en septembre par la toulousaine Valérie Aubert, pour aider les consommateurs à mieux gérer leurs stocks de provisions et faire leurs courses plus intelligemment. "Cette application mobile permet de scanner des produits achetés lorsque leur code barre est référencé sur la base en open source Openfoodfacts ou de créer des produits (avec photo, nom, date ou estimation de péremption) concernant le frais. Vous accédez ensuite en un clic à l’ensemble des réserves - réfrigérateur, congélateur, garde-manger - avec la possibilité de créer des alertes quand un produit vient à manquer, ou encore d’établir des listes de courses que l’on peut partager", explique Valérie Aubert.

Hébergée en pépinière par Toulouse Métropole, BS Partners fait partie de la trentaine de startups du bassin économique toulousain titulaires du label « Expérimentation Smart City », au service de la ville du futur. So appli compte déjà 6400 téléchargements avec un taux d’utilisateurs à 70%. "Notre objectif est de faire de l’acquisition de clients grâce à une interface la plus facile possible. Ensuite nous enrichirons les fonctionnalités, avec par exemple des fiches recettes à réaliser avec les produits du stock."
Aurélie de Varax

Photo DR.