ToulÉco Green

Publié le jeudi 21 septembre 2017 à 16h06min par Aurélie de Varax

Montpellier. Profils Systèmes prend le virage de l’aluminium recyclé

Depuis Baillargues près de Montpellier, le spécialiste de la menuiserie aluminium « made in France » Profils Systèmes fête ses trente ans. Pour réduire son empreinte carbone, l’entreprise rationalise ses processus de fabrication et mise sur l’aluminium recyclé.

Il y a trente ans, Christophe Derre fondait Profils Sytèmes, une société de menuiserie aluminium, aux côtés de deux collaborateurs. Ils sont aujourd’hui quatre-cent à travailler dans l’entreprise installée à Baillargues, dans des locaux de plus de 40.000 m². Avec un chiffre d’affaires annuel d’environ cent millions d’euros, la société se porte bien et, depuis cinq ans, s’insère dans une démarche durable. « Pour être malléable, l’aluminium doit être chauffé à 400 degrés. Nous avons donc réfléchi à différentes solutions pour récupérer cette chaleur et faire évoluer nos processus de fabrication. Au niveau du four de laquage par exemple, nous avions une grosse déperdition de chaleur. Nous avons donc fait installer une porte-tambour pour y remédier », détaille Aymeric Reinert, directeur général adjoint.

Les rebus de production sont également tous réutilisés dans le but d’atteindre le "zéro déchet". innovant sur le secteur, un soin particulier est apporté à la provenance de la matière première

L’aluminium : 100% recyclable

« L’aluminium se recycle à l’infini. Nous essayons donc d’augmenter la part d’aluminium recyclé dans la fabrication de nos produits. Pour l’aluminium primaire, nous privilégions l’achat auprès de fournisseurs utilisant l’énergie hydroélectrique (Canada) ou géothermique (Norvège) contrairement aux ressources provenant du Moyen-Orient qui utilisent l’énergie fossile, avec une forte empreinte carbone ». Actuellemnt 20% de l’aluminium utilisé par l’entreprise provient de la filière recyclage. « La filière recyclage est encore peu organisée, ce n’est donc pas toujours simple de trouver de l’aluminium recyclé, mais nous voudrions augmenter ce pourcentage », précise Aymeric Reinert. D’ailleurs le recyclage de l’aluminium aussi surnommé green métal coûte 95% moins cher que la production d’aluminium de première fusion. Un vrai intérêt économique donc, sans compter l’économie de ressources naturelles.

Au sein de l’usine de Baillargues, l’aluminium est ensuite moulé pour devenir des fenêtres, baies coulissantes, vérandas ou encore pergolas destinées au bâti neuf ou en rénovation. Rattachée au groupe Corialis, la société montpelliéraine vend 90% de ses produits en France, mais exporte aussi au Moyen-Orient, au Maghreb, en Afrique ou encore dans les DOM-TOM. « Nous souhaitons pour la suite développer l’export, mais aussi renforcer notre outil industriel dans les années à venir afin d’augmenter notre capacité de production », souligne Aymeric Reinert. Actuellement, près de 10.000 tonnes de menuiserie aluminium sortent chaque année de l’usine de Baillargues.
Coralie Pierre

Photo Arthur Manz