ToulÉco Green

Publié le jeudi 22 février 2018 à 15h10min par Aurélie de Varax

Montpellier. L’Étape, premier pôle autonomie santé d’Europe

La commune de Lattes à la périphérie de Montpellier propose un service public inédit pour une commune : un pôle santé destiné au maintien des personnes en situation de handicap ou en perte d’autonomies à leur domicile. Une première en Europe.

Depuis 2009, la commune de Lattes a mis en place un service spécialisé dans l’aménagement du domicile des personnes dépendantes ou handicapées. L’idée a germé dans la tête d’Éric Pastor, conseiller municipal de Lattes et kinésithérapeute. « C’est en exerçant mon métier que je me suis rendu compte qu’il y avait d’énormes lacunes en terme de maintien des personnes handicapées ou âgées à domicile. Elles sont du coup envoyées en maison spécialisée. Or, quand une personne quitte son lieu de vie, sa santé se dégrade ».

Des solutions existent pourtant, pour peu que le lieu de vie soit équipé du matériel adéquat. C’est tout l’objet de la mission de l’Étape qui cherche à identifier la compensation idéale. « Nous n’avons rien à vendre et nous testons en toute impartialité les différents outils ce qui nous permet de conseiller au mieux en fonction des besoins ». Une équipe de trois ergothérapeutes testent ainsi du matériel et offrent gratuitement des solutions. Pour l’instant rattachée au CCAS (centre communal d’action sociale), la structure est en passe d’adopter le statut de GCSMS, Groupement de Coopération Sociale et Médico-Sociale.

Un pôle d’envergure européen

Sélectionnée dans le cadre du Plan État Région, l’Étape a bénéficié d’une dotation. Elle a également été sélectionnée dans le cadre d’un appel à candidature lancé il y a deux ans par le secrétariat d’État aux collectivités territoriales auquel la Métropole de Montpellier a répondu. « Au total, nous avons pu récolter quatre millions d’euros de dotation qui serviront à la création d’un bâtiment démonstrateur », dévoile Éric Pastor.

Dans ce bâtiment de 3000 mètres carré qui devrait voir le jour d’ici trois ans sur la future Zac Ecocité, l’Étape poursuivra son cœur de métier avec un appartement témoin plus spacieux mais se dotera aussi un fablab avec imprimante 3D ou encore un espace pour les start-ups et la R&D. « Nous y dispenserons aussi des formations sur la prévention des risques pour les métiers de l’aide et du soin à destination du personnel soignant, mais aussi des proches de personnes en perte d’autonomie », ajoute l’élu. Une première en Europe puisque l’Étape est l’unique structure de ce type à être porté par une commune.
Coralie Pierre

Photo DR.