ToulÉco Green

Publié le jeudi 17 mai 2018 à 15h48min par Aurélie de Varax

Le Sicoval teste la route solaire Wattway au coeur du quartier Enova

Permettre aux chaussées de produire de l’électricité grâce à l’énergie solaire, c’est l’innovation Wattway proposée par Colas, filiale du Groupe Bouygues. Un prototype de 54 mètres carré de dalles solaires a été inauguré début mai sur le site d’Enova Labège, près de Toulouse

Fruit de cinq années de R&D en partenariat avec l’Institut National de l’Energie Solaire (Ines), la route solaire Wattway brevetée par Colas est actuellement testée sur vingt-cinq pilotes en France dont deux en Occitanie. Le premier, équipée de vingt-quatre mètres carrés de dalles photovoltaïques, se situe sur une route rurale à cadre patrimonial dans l’Aveyron à Saint-Jean d’Alcapiès et le second - 54 mètres carrés de dalles - , a été inaugurée le 3 mai sur le territoire péri-urbain du Sicoval dans le quartier Enova à Labège. L’innovation réside dans l’encapsulation de cellules photovoltaïques standards dans différentes couches de résine et particules de verre pour garantir leur robustesse sur une chaussée.

"Cet aménagement fait partie des innovations que nous testons dans le cadre de notre politique "territoire d’expérimentation". Wattway a été retenu dans une démarche globale de test d’un smartgrid à échelle locale", souligne Rémi Dutard, chef de service Écologie territoriale et Énergie au Sicoval.

Un smartgrid local

Au sein d’Enova, la route solaire est Installée devant le bâtiment « Hôtel Télécom », un datacenter et à proximité d’une borne de recharge électrique. L’électricité produite, estimée à 5 000 kWh/an, sera directement consommée dans le bâtiment ou par la borne de recharge rapide.

"Tout est connecté. L’objectif de ce site pilote est de tester la technologie avec la possibilité, à terme, de l’étendre à de plus grandes surfaces de routes toujours dans une logique smartgrid", précise Rémi Dutard. 150.000 euros ont été investis par le Sicoval dans ce projet dont 70% financés par les aides de l’Etat dans le cadre du programme « Territoire à Energie Positive pour la Croissance verte ».

Développement sous 3 à 5 ans

Les expérimentations menées par Colas en France ont démarré au printemps 2016 et devraient déboucher sur une première phase de commercialisation début 2019 avec deux types d’offres : des petites surfaces de l’ordre de six panneaux solaires pour alimenter en électricité des équipements de voirie (éclairage, signalisation) et des routes solaires de 50 m2 en logique d’auto-consommation comme celle d’Enova sur des territoires contraints où les installations en toitures sont impossibles.

"Lorsque nous regardons les objectifs nationaux en matière de photovoltaïque et les espaces à mobiliser pour y parvenir, nous sommes convaincus que la route solaire Wattway sera une solution incontournable à terme", souligne Etienne Gaudin, directeur de Wattway. "Avec le bénéfice de ne pas être en concurrence avec les surfaces agricoles et compatible avec des zones à patrimoine classés ou très contraintes comme les îles". Le constructeur table sur le développement de ces installations sous trois à cinq ans.
Aurélie de Varax

Photo DR.