ToulÉco Green

Publié le jeudi 26 avril 2018 à 18h30min par Aurélie de Varax

Alimentation : la Région Occitanie donne la parole aux consommateurs

Article diffusé le 5 avril

Dix-sept questions sur les habitudes et les pratiques d’achat ainsi que la place de l’alimentation dans la vie des habitants d’Occitanie. C’est l’objet du questionnaire lancé cette semaine par la Région. Enjeu : bâtir le Plan régional alimentation 2018.

C’est un dispositif unique et inédit que vient de lancer la Région qui a choisi l’alimentation comme « grande cause régionale 2018 ». Un questionnaire adressé aux consommateurs d’Occitanie est en ligne depuis le 1er avril et jusqu’à fin juin, première étape de la grande concertation citoyenne sur l’alimentation. Objectif : favoriser l’expression de tous les habitants d’Occitanie pour bâtir le futur Plan régional annoncé pour la fin de l’année 2018.

Outre cette consultation citoyenne qui sera dynamisée par des opérations de sensibilisation à la sortie des supermarchés, des marchés et des écoles pour toucher tous les publics, le dispositif prévoit des rencontres territoriales dans les treize départements de mai à septembre. Seront notamment conviés les citoyens qui le souhaitent ainsi que les acteurs locaux dont les associations et chambres d’agriculture.

« Cette concertation et ces rencontres vont nous permettre d’identifier ce qu’attendent les consommateurs en prenant en compte les notions de qualités, de proximité, de prix. Nous souhaitons ensuite tisser un pacte entre les producteurs et les consommateurs, », explique Jean-Louis Cazaubon, Vice-président en charge de l’agroalimentaire et de la viticulture. « L’analyse des résultats de l’enquête et des réunions territoriales permettra d’établir plusieurs scenarii du futur plan alimentation régional. A l’automne, une votation citoyenne demandera aux habitants de choisir les cations prioritaires », précise Carole Delga,présidente de la Région Occitanie qui se réjouit de concrétiser « son engagement de donner aux citoyens la possibilité de choisir ».

Une étude de marché géante

« 80% de la viande consommée à Toulouse et à Montpellier n’est pas issue de la Région », déplore Jean-Louis Cazaubon. Compte tenu du poids économique du secteur de l’agro-alimentaire qui est le premier employeur d’Occitanie avec 165.000 emplois et de son palmarès alimentaire - première région bio de France, premier vignoble sous appellation au monde et première région européenne en terme de signes officiels de Qualité et d’Origine (SIQO)-, il est temps d’adapter la production à la demande régionale. « Les initiatives de relocalisation existent mais le résultat final n’est pas satisfaisant. La Région peut être le catalyseur de ces initiatives. »

Selon l’étude préliminaire, plusieurs préoccupations citoyennes devraient s’imposer dans cette concertation dont « celles autour de la santé, d’une alimentation de qualité accessible, du développement des magasins de proximité ainsi qu’un gros volet sur l’éducation à l’alimentation dont l’éducation à savoir cuisiner », précise Carole Delga . Le défi de cette étude de marché géante sera de toucher toutes les générations et les classes sociales et pas seulement les « consom’acteurs ».

Un projet de plateforme régional

Parmi les actions fer de lance, l’institution a lancé son Plan Bio fin 2017 avec l’objectif d’atteindre notamment 40% de produits bio et locaux dans les cantines des lycées (25 millions de repas par an) d’ici 2021, contre 16% actuellement. 2,2 millions d’euros sont prévus pendant deux ans pour accompagner la formation des personnels et endosser le surcoût de 15 centimes par repas dès la rentrée 2018.

Pour organiser les approvisionnement, notamment en produits prêt à l’emploi pour la restauration collective, et mettre en oeuvre le futur Plan alimentation, Jean-Louis Cazaubon annonce un projet de plateforme régional. « L’objectif sera de coordonner les plateformes existantes pour créer des lieux d’échanges et de complémentarité pour avoir la bonne quantité à la bonne qualité. »
Aurélie de Varax

Photos : Dominique Viet – CRT Occitanie et Laurent Boutonnet – Région Occitanie / Pyrénées-Méditerranée.