ToulÉco Green

Publié le jeudi 25 août 2016 à 16h30min par Aurélie de Varax

LP Promotion construit son premier smart building, à Toulouse

Article diffusé le 20 avril

LP Promotion a lancé à Borderouge le chantier de la résidence Newton, le premier projet immobilier 100% connecté sur le sol toulousain. Les étudiants pourront piloter leurs consommations d’énergie. Le projet vient de recevoir la Pyramide d’argent 2016 de la FPI Midi-Pyrénées.

Elle a tout du smart building et accueillera 166 étudiants fin 2017. Dans le hall d’entrée de la future résidence Newton, un tableau d’affichage informera des horaires des prochains métro à la station Borderouge, de la météo et des bons plans de la ville rose. Un service d’e-conciergerie proposera des boites aux lettres intelligentes pour gérer l’arrivée et l’envoi de colis. Une première dans le Sud-Ouest soutenue par la Poste. Des bornes de recharges pour véhicules électriques seront déployées dans le parking et équipées de l’application MobilyGreen pour permettre aux jeunes conducteurs de localiser les bornes disponibles sur leur trajet. La résidence Newton du promoteur LP Promotion préfigure la smart city. Au-delà du remplissage des bâtiments, il vise un fonctionnement intelligent et économe.

« Les résidences étudiantes offrent de petits logements d’où des consommations d’énergie importantes. En tant que gestionnaire, nous voulons offrir le meilleur service tout en restant le plus économe possible », énonce Pierre Aoun, directeur général adjoint de LP Promotion. Outre un bâtiment basse consommation équipé de pompes à chaleur pour l’eau chaude, de panneaux photovoltaïques sur le toit et d’un ascenseur connecté autonome en énergie, l’innovation réside dans le pilotage de la consommation.

Deux applications pour gérer ses consommations

Les étudiants de la résidence services pourront gérer et piloter leur consommation d’électricité et d’eau chaude sanitaire depuis leur smartphone ou tablette grâce à deux applications : un gestionnaire d’énergie et une solution de programmation des usages heure par heure (radiateurs, volets roulants robotisés, éclairage, télévision). De quoi mieux appréhender ses factures en fonction de son confort d’usage. « Si l’étudiant ne veut pas dépenser plus de 50 euros par mois, un système d’alerte pourra l’informer sur ses consommations et prodiguer des conseils pour moins consommer. Il pourra également à distance gérer une fuite d’eau », précise Pierre Aoun. Cerise sur le gâteau, les occupants seront accompagnés au quotidien par le régisseur de la résidence formé à l’utilisation de tous ces outils afin de les aiguiller.

A travers ce projet pilote, le promoteur confirme son choix stratégique d’accentuer ses efforts vers les résidences de services. Des structures que le groupe gère lui-même, un fait rare dans le secteur. En 2015, la société a généré 115 millions de chiffre d’affaires. Elle table sur 30% de croissance sur 2016 en conservant son ancrage territorial. En 2015, les chantiers lancés par LP Promotion ont ainsi généré quelque 2200 emplois en équivalent temps plein, dont 60 % à Toulouse.
Aurélie de Varax

Sur la photo : Pierre Aoun, directeur général adjoint de LP Promotion montre la maquette d’un studio 100% connecté. Photo Hélène Ressayres.