ToulÉco Green

Publié le jeudi 8 octobre 2015 à 20h00min par Aurélie de Varax

L’incubateur d’innovation sociale « Première Brique » sur sa lancée

Lancé officiellement le 2 octobre, l’incubateur « première brique » complète le dispositif d’accompagnement de l’économie sociale et solidaire dans la métropole toulousaine. Les candidatures sont ouvertes pour quinze projets émergents.

Il accompagne déjà le développement de six entreprises sociales innovantes en s’appuyant sur les valeurs de l’économie sociale et solidaire (ESS) : l’activité économique au service des besoins environnementaux et sociaux du territoire. « Première Brique », l’incubateur d’innovation sociale de Toulouse Métropole, officiellement porté sur les fonds baptismaux le 2 octobre, lance son appel à projets 2015.

« Consacré à l’économie de proximité, Première Brique privilégiera les innovations répondant à trois défis : alimenter la ville avec des solutions durables et créatrices de valeur ; répondre aux enjeux de la silver économie et la nécessité de nouvelles solidarités générationnelles et mieux vivre l’entreprise » a détaillé Nicole Miquel-Belaud, conseillère métropolitaine et conseillère municipale en charge de l’ESS. « Nous avons voulu passer d’une logique de subventions à une logique d’investissement. L’incubateur, premier maillon de la chaîne pour transformer l’idée d’innovation sociale en entreprise durable, fait partie des vingt projets du schéma métropolitain de développement économique », a expliqué Jean-Luc Moudenc, maire de Toulouse et président de Toulouse Métropole.

Un incubateur et une Fabrique à initiative

Co-porté par Toulouse métropole et Midi-Pyrénées Active, Première Brique associe le Mouves, (Mouvement des entrepreneurs sociaux) à son pilotage et bénéficie de partenariats public-privé réunissant la Caisse de dépôts, la Fondation Macif, Veolia et TBSeed, l’incubateur pédagogique de Toulouse Business School. Chaque année et pour une durée d’environ dix-huit mois, quinze projets seront incubés sur la phase d’émergence en partant d’une idée proposée ou, à travers le dispositif de la Fabrique à initiatives, d’un besoin non satisfait identifié sur le territoire. Hébergé dans les locaux mutualisés du Multiple avec le Fablab Artilect et La Serre devenue « Les Imaginations fertiles », Première Brique dispose de 150.000 euros de budget annuel et sera animé par une équipe de trois personnes.

Parmi les six projets dans le giron de l’incubateur pour sa phase de test, « La Voix Bleue - Alg&You » est déjà sur sa lancée. Lauréats du Concours mondial de l’innovation 2030, la start-up Alg & You emploie six personnes et prépare la commercialisation de ses phytotières domestiques et industrielles pour la culture de micro-algues. Le fondateur de l’auto-école sociale « Etre mobile, c’est permis », Martin Douçot s’est lancé le nouveau défi d’ouvrir une plateforme collaborative réunissant tous les acteurs de l’insertion sociale par la mobilité. Synéthic a lancé le service « A croquer » de mise à disposition de paniers de fruits locaux qui favorisent le bien-être des salariés dans les entreprises. La Fabrique à initiatives travaille avec la Commune de Tournefeuille pour développer un espace de co-working. Enfin, l’association Envie Toulouse vient d’intégrer l’incubateur pour diversifier son activité dans la création d’une SARL qui intégrerait des personnes en fin de parcours d’insertion.
Aurélie de Varax
Photo en Une : Le lancement de l’incubateur « Première brique » s’est déroulé à La Serre. Photos Kevin Figuier, ToulÉco

Les chiffres clés de l’ESS sur le territoire

  • En Midi-Pyrénées, l’ESS emploie 12,6 % des salariés dans 12.265 établissements.
  • A Toulouse Métropole, c’est 8,2% de l’emploi privé dans 3000 établissements. Entre 2003 et 2013, l’ESS a connu une croissance de 26% en terme d’emplois.