ToulÉco Green

Publié le jeudi 8 mars 2018 à 14h26min par Armelle Parion

L’enseigne spécialisée « Les Comptoirs de la Bio » accélère sa croissance

L’enseigne indépendante spécialisée dans le bio, créée en 2012 à Montauban, réunit 141 magasins adhérents. Elle se distingue par son fonctionnement en circuit court, sa plateforme logistique et sa marque propres. Son credo : démocratiser les produits bio.

« Notre objectif est de diversifier au maximum l’offre et de rendre les produits bio accessibles à tous », affirme le fondateur, Philippe Bramedie. Lorsqu’il a lancé les Comptoirs de la Bio en octobre 2012 à Montauban (Tarn-et-Garonne), il travaillait depuis 25 ans dans le secteur bio. « ll y avait quelque chose à faire pour professionnaliser le métier. Il n’existait pas beaucoup d’enseignes structurées, à part Biocoop et la franchise La vie claire ».

Cinq ans plus tard, Les Comptoirs de la Bio regroupent 141 magasins adhérents indépendants, en France, en Belgique et au Portugal, regroupés depuis six mois sous la même marque. Ces co-enseignes fonctionnent sur un système proche de celui des franchises, et sont situées dans les centres ville aussi bien qu’en périphérie. La marque vise 400 points de vente d’ici trois ans. Elle a dégagé un chiffre d’affaires de 330 millions d’euros en 2017 et table sur 500 millions d’euros cette année. « Nous prévoyons 35 ouvertures au premier semestre, et une quarantaine au deuxième semestre. Nous avons plus de 120 demandes de porteurs de projets », ajoute Philippe Bramedie. La plupart des prochaines implantations auront lieu dans les régions Ile-de-France et Rhône-Alpes.

Circuit court et traçabilité

Avec 135 fournisseurs partenaires, une marque propre : "La sélection des Comptoirs", et sa propre plateforme logistique, les Comptoirs de la Bio ont la particularité de s’investir sur l’intégralité de la chaîne de création de valeur. Les produits sont livrés en direct dans les magasins. Les fruits et légumes, les œufs, ainsi que certains légumes secs, conserves et pains, sont issus d’approvisionnements locaux. « L’absence d’intermédiaires nous permet d’être performants sur les prix proposés. La diversité des gammes nous permet également de toucher les consommateurs de tous âges, de toutes catégories socioprofessionnelles, les végétariens et les véganes ».

L’enseigne possède 10.000 références de produits alimentaires et d’hygiène, de cosmétiques et de compléments alimentaires, à la traçabilité totale. Les sachets fournis sont en papier issu de forêts gérées. « Nous mettons l’accent sur les plans de formation en interne, pour que tous nos employés connaissent la spécificité des produits », ajoute le fondateur.

Afin de rester un acteur de référence sur un marché en pleine expansion (le secteur du bio affichait en 2017 une croissance de 20,9%), Philippe Bramedie définit les priorités : travailler sur les filières, afin d’avoir des produits de qualité et en grande majorité d’origine française, améliorer l’offre en faisant entrer de nouvelles références, et trouver des économies d’échelles. L’enseigne prévoit de développer dès cette année la communication digitale et de mettre en place de la vente sur internet. Le groupe Les Mousquetaires vient d’entrer au capital avec 16% des parts.
Armelle Parion

Sur la photo : Philippe Bramedie, le fondateur des Comptoirs de la Bio. Crédits DR.

1 Commentaire

Répondre à cet article