ToulÉco Green

Publié le jeudi 21 juin 2018 à 15h02min par Aurélie de Varax

L’énergie photovoltaïque citoyenne équipe les toitures des métropoles d’Occitanie

Jusque là cantonnés en milieu rural, les projets de centrales photovoltaïques initiés, maîtrisés et financés par les citoyens et les collectivités s’installent en villes. En juin deux projets ont déjà été inaugurés. Le troisième le sera ce samedi à l’Union près de Toulouse.

Après l’inauguration de la première centrale photovoltaïque citoyenne du sud-est toulousain à Donneville, portée par la coopérative ICEA (Initiative citoyenne pour une énergie Alternative) et celle de Luc-sur-Aude près de Carcassonne, le 12 juin, portée par « 123 Soleil », c’est au tour de la Scic Citoy’ENR d’inaugurer sa seconde toiture dans la métropole toulousaine ce samedi 23 juin. 250 mètres carrés de panneaux photovoltaïques sont en cours d’installation sur le toit du gymnase Georges Beyney à l’Union, soit 36 kilowatts-crêtes de puissance.

« Ces trois projets soulignent l’émergence des grappes citoyennes photovoltaïques en milieu urbain », commente Alenka Doulain, animatrice du réseau ECLR qui accompagne les projets citoyens de production d’énergies renouvelables en Occitanie. Fort des appels à projets régionaux sur le sujet, la région compte actuellement une cinquantaine de projets citoyens dont seize sont déjà en exploitation, vingt en développement et dix en émergence. « Ces projets permettent aux élus et aux citoyens de se réapproprier la question énergétique en fonction des besoins du territoire et ainsi de générer une meilleure acceptation des projets que lorsqu’ils sont menés par des développeurs. »

Toulouse : plus de 2000 m2 de toitures d’ici fin 2019

Depuis son émergence fin 2015, le projet Citoy’EnR rassemble des habitants de la métropole toulousaine, des collectivités (Tournefeuille, l’Union et le Muretain) et des acteurs locaux de la métropole. « Nous intervenons en support des communes pour accélérer la transition énergétique. Nous les aidons à répondre à leur objectifs en matière de plan climat », indique Aurore Lopez qui fait partie du noyau dur de citoyens engagés dans Citoy’ENR. « Ce qui nous motive ainsi que les citoyens qui investissent dans nos équipements, c’est de promouvoir les énergies renouvelables de proximité en donnant du sens à l’épargne de proximité. Nous visons des projets d’environ 36 kilowatts crêtes de puissance, qui n’intéressent pas les gros développeurs et sont au plus près des consommateurs. »

D’ici la fin de l’année quatre autres toitures publiques (crèches, écoles, gymnases, etc.) seront équipées de panneaux photovoltaïques, soit environ mille mètres carrés de toits et l’équivalent de la consommation en électricité de soixante foyers (hors eau chaude et chauffage). Ce premier lot de projets qui sera suivi d’un second dès 2019, représente un investissement d’environ 180.000 euros, dont le financement sera assuré par le capital de la coopérative, complété d’un emprunt bancaire. « Depuis la création de la Scic il y a un an, nous avons déjà réuni 250 sociétaires qui ont investi 86.000 euros. Nous ne promettons pas d’argent en retour mais notre objectif est de rémunérer nos sociétaires un peu mieux que les livrets classiques », indique Aurore Lopez.

Même son de cloche chez ICEA pour le sud-est toulousain qui assurera l’équipement de 860 mètres carrés de toiture d’ici fin 2019 pour 300.000 euros d’investissement. Lauréat 2017 de l’Appel à projet de la région Occitanie, ICEA et Citoy’ENR bénéficieront d’un abondamment de la Région plafonné à 100.000 euros pour soutenir l’épargne citoyenne. D’ici fin 2019, l’énergie citoyenne aura équipé plus de 2000 mètres carrés de toitures en région toulousaine.
Aurélie de Varax

Sur la photo : Inauguration le 23 mai de la première installation de Citoy’ENR sur le toit de l’école Georges Lapierre à Tournefeuille, en présence de Dominique Fouchier, maire de Tournefeuille et Isabelle Meiffren, son adjointe en charge du développement durable.