ToulÉco Green

Publié le jeudi 30 novembre 2017 à 18h04min par Aurélie de Varax

L’Ademe Occitanie lance l’opération « TPE&PME gagnantes sur tous les coûts ! »

L’opération de l’Ademe « TPE & PME gagnantes sur tous les coûts ! » propose aux entreprises un accompagnement pour réduire leurs coûts sur les flux énergies, matières, déchets, eau. Rentabilité visée : dix-huit mois.

Après un test fructueux en région Rhône-Alpes, le programme « TPE&PME gagnantes sur tous les coûts » vient d’être lancé par l’Ademe en national. Jusqu’à 500 structures de moins de 250 salariés bénéficieront de l’opération dont 40 à 80 en Occitanie. « L’idée est de proposer à des entreprises, sur appel à candidatures, un accompagnement sur-mesure pour réduire leurs coûts sur les flux : matières, énergie, déchets et eau. Si l’objectif d’économies annuelles est atteint, l’entreprise s’engage à rembourser la moitié du montant économisé au fonds d’intervention de l’Ademe », explique Gérard Bardou, en charge du programme sur la Région Occitanie.

Les entreprises invitées à concourir sur le site www.gagnantessurtouslescouts.fr embrassent tous les secteurs de l’industrie, l’artisanat, le commerce hormis le BTP et les déchets. Pour valider l’attractivité de ce dispositif innovant, l’Ademe a fait réaliser une enquête auprès de 400 entreprises. « Les investissements ciblés ont une rentabilité d’un an et demi, précise Gérard Bardou. Cela peut-être le changement d’éclairage, la récupération d’énergie, l’utilisation de produits recyclés, la limitation des déchets, l’installation de mitigeurs pour l’eau ». Le candidat ne paie rien au départ et le mécanisme est celui de l’avance remboursable. Par exemple s’il compte entre 20 et 49 salariés et qu’il réalise plus de 6000 euros d’économies, il devra reverser 3000 euros à l’Ademe.

Un accompagnement sur mesure

L’accompagnement des TPE de moins de vingt salariés se fera via les les Chambres de Commerce et d’Industrie et les Chambres des Métiers et de l’Artisanat. que l’Ademe a mandatées. Pour les candidats de 20 à 250 salariés, l’agence a recruté un prestataire via appel d’offre. « Nous avons retenu le bureau d’étude Ad-Fine basé à Milhau. Selon la taille de la structure, l’accompagnement prévoit cinq à dix jours de conseil sur-mesure. L’objectif est d’établir un plan d’action réalisable avec des préconisations chiffrées à partir d’un logiciel dédié à l’analyse des flux de entrants et sortants. Les candidats seront ensuite suivis sur douze mois dans leur mise en oeuvre avant un bilan. » La Papeterie Léon Martin à Engomer en Ariège fait partie des premières candidates.

« Depuis la création du site en 1895, nous revalorisons de la matière fibreuse dans le respect des normes européennes. Nous traitons 100% de nos déchets mais je suis curieux d’avoir un regard extérieur pour me remettre en question et progresser sur tous les fronts », confie Thomas Martin, responsable commercial de la société qui compte 39 collaborateurs. Une PME est souvent contrainte par ses priorités et manque de temps pour entamer seule les démarches d’amélioration continue. C’est tout l’objectif de l’accompagnement de l’Ademe avec en ligne de mire : de la rentabilité et du CO2 évité. En introduisant un mécanisme remboursable, l’agence compte également optimiser ses fonds publics avec une enveloppe prévue de 220.000 à 400.000 euros. « Si l’opération d’accompagnement fonctionne, le programme pourra s’autofinancer sur les années à venir et prendre de l’ampleur », espère Gérard Bardou.
A.de V.

Photo DR.

Chiffres clés - source Ademe :
60% : la part des entreprises dans la consommation totale d’énergie en France
64 millions de tonnes/an : le volume de déchets des activités économiques
3,9 milliards d’euros par an : le coût de traitement de leurs déchets par les entreprises