ToulÉco Green

Publié le jeudi 1er février 2018 à 14h12min par Aurélie de Varax

Haute-Garonne : quatre nouveaux sites classés Espaces Naturels Sensibles

Suite à l’appel à projets du département de Haute-Garonne, quatre nouveaux sites viennnent d’être agréés Espaces Naturels Sensibles (ENS) : le Mont Calem (canton de Bagnères-de-Luchon), le domaine agricole de Fonbeauzard (canton de Castelginest), les gravières de la Valette (canton de Villemur-sur-Tarn), et l’ilôt boisé de la partie nord-ouest de la forêt de Bouconne (canton de Léguevin).

Quatre autres sites sont à l’étude pour un classement en 2019. Afin d’être classée ENS, une zone doit faire l’objet de mesures de protection ou de gestion du site et doit devenir un lieu de découverte du patrimoine naturel du territoire pour le public. Les ENS représentent ainsi un potentiel de développement économique en favorisant le tourisme.

Le classement des Espaces Naturels Sensibles s’inscrit dans le plan environnement du Département voté en janvier 2017 par les élus départementaux et représente un budget de 150 millions d’euros. Le Conseil départemental a pour objectif, à terme, de protéger 1000 hectares de zones sensibles en Haute-Garonne.

1 Commentaire

  • Le 9 février à 11:05 , par morzelle

    Je vous fais part d mon étonnement de ne trouver aucun site dans la vallée de la Save tel les gorges par exemple qui soit retenu comme EMS , alors que cette vallée et sa rivière sont dans le programme environnemental régional retenues comme seul lieu faisant l objet d, une destination écologique, avec un programme
    . j observe avec étonnement la destruction du patrimoine historique et des moulins a eau. La destruction systématique des berges par les lâchers dEDF etl l arrachage des ripisylves. Pour réparation. Destruction de l habitat naturel par enrochement. Je vous l écris pour que cela reste dans les archives votre entente construit pas a pas un projet qui provoquera un drame comme celui du Fréjus, par écroulement des la vallée de la Dave du reservoir. Vous avancez masques, sans renoncera vos intérêts qui mettent en danger 40000habitants. Je ne peux que vous répéter que , même si certains ont fait commanditer le vol dans mon logement a Grenade du dossier que j ai réalisé avec les forages D ELF Aquitaine et qui montrent un sous sol calcaire donc impropre a l usage voulu par l opérateur nucléaire, la couche du Trias est de 500 mètres d épaisseur. Je l écris ce projet est criminel, car le dossier vole a été lu, dons l information est connue.

    Il me semble que le C GL pourrait défendre ces espaces.Maïs je pense au vu des dégâts que c est une zone de relégation que les hommes de pouvoir ont décide de conserve avec la CGT EDF qui contrôle les Verts depuis 2007 et avec le soutien du psdt de l agence de l eau Adour Garonne. N’oublions pas aussi l intérêt du 1er des Franc Maçons de la Région pour sa rente cantonale.

    Pour information, le système Save Gesse avec ses moulins peut alimenter en électricité toute la vallée, avec les formidables procédés actuels de captation des energkes de flux continus.
    Mais le goût de la rente sent bon le pantoufflage.
    L attaque sur Mr Hulot s inscrit des la logique de cette police politique digne des pires, comme la Securitate Roumaine.
    Le temps et la personne ciblée ne sont pas le fruit du hasard.
    Mais le public n est plus dupe de ce cette mise en danger de la vie d autrui par personnes dépositaire de l autorité.

Répondre à cet article