ToulÉco Green

Publié le jeudi 9 mai 2019 à 19h03min par Coralie Pierre

Greenburo et La Feuille d’érable rendent le tri sélectif au bureau facile

La coopérative toulousaine d’insertion Greenburo et l’entreprise montpelliéraine d’insertion La Feuille d’érable, toutes deux spécialisées dans la collecte et le tri des déchets ont imaginé Recycub, un meuble pour faciliter le tri des déchets dans l’entreprise, devenu obligatoire.

Depuis juillet 2016, trier les déchets au bureau est devenu obligatoire. Les producteurs et détenteurs de déchets (entreprises, commerces, administrations) doivent en effet trier à la source le papier/carton, le métal, le plastique, le verre et le bois. De plus, depuis le 1er janvier 2018, toutes les entreprises et administrations de plus de 20 salariés sont soumises à cette obligation. « Au-delà du coût, trier les déchets n’était pas simple pour les entreprises. C’est de ce constat qu’est né Recycub », relate Mathieu Poupon fondateur et gérant de la SCOP Greenburo.

Planchant sur une solution innovante avec la société montpelliéraine La Feuille d’Érable, ils mettent au point un meuble de recyclage de forme cubique, entièrement personnalisable. « Il n’y a pas deux entreprises qui produisent les mêmes déchets. Des modules peuvent s’adapter pour recueillir jusqu’à six matières différentes. Ce n’est pas tellement le meuble que l’on vend, mais surtout l’organisation de la collecte de déchets recyclables, à l’origine d’emplois en insertion ». Créée en 2008, l’entreprise compte actuellement vingt-deux employés, dont sept associés et travaille déjà avec 300 clients dans la Haute-Garonne.

Contrat avec Pôle Emploi

Recycub est déjà installée dans plus de 4500 agences Pôle Emploi d’Occitanie. « Ce seul marché auquel nous avons répondu avec la Feuille d’Érable nous a déjà permis de renforcer l’équipe salariale. Nous espérons travailler avec d’autres agences ». Les entreprises ont la possibilité d’acheter Recycub (environ 750 euros) ou de prendre un contrat de location adossé à des prestations de collecte (80 euros pour un meuble de vingt salariés et une collecte par mois).

« Les déchets sont redirigés vers des filières – au maximum locales - pour êtres recyclés », assure Mathieu Poupon. La coopérative d’insertion projette de réaliser un million d’euros de chiffre d’affaires en 2019. En 2017, Greenburo a collecté 854 tonnes de papiers et 1227 tonnes de cartons. Des tonnages qui pourraient bien augmenter avec la commercialisation de Recycub lancée début 2019.
Coralie Pierre

Sur la photo : le recycub est un meuble de recyclage de forme cubique entièrement personnalisable. DR.