ToulÉco Green

Publié le jeudi 30 avril 2015 à 17h12min par Aurélie de Varax

En Midi-Pyrénées, les énergies renouvelables couvrent 56% de la consommation d’électricité

Selon le bilan électrique 2014 de RTE, Midi-Pyrénées est la seconde région de France en terme de production d’électricité renouvelable et pour la couverture de sa consommation d’électricité par ces énergies vertes.

Chargé d’acheminer l’électricité entre les fournisseurs et les consommateurs via une infrastructure adaptée, RTE, Réseau de Transport d’Électricité, est au coeur des territoires. Et en première ligne pour raccorder les nouveaux centres de production, notamment ceux liés au déploiement des énergies renouvelables : hydraulique, éolien, photovoltaïques et bioénergie. « En 2014, la production d’électricité en Midi-Pyrénées est à 44% d’origine renouvelable avec 5717 MW de parc installé et les énergies renouvelables couvrent 56% de la consommation d’électricité », a annoncé Jean-Claude Reitan, Délégué RTE, le 28 avril lors de la présentation du bilan électrique 2014 en Midi-Pyrénées. La région caracole loin devant la moyenne nationale fixée à 18% pour la production d’électricité d’origine renouvelable, et 20% pour la consommation par les territoires, en seconde place derrière la Région Rhône-Alpes.

« La production des énergies renouvelables hors hydraulique (éolienne, photovoltaïque te thermique renouvelable) a augmenté de 9,4 % », a souligné Jean-Claude Reitan. Une forte croissance liée aux conditions météorologiques et au développement des parcs photovoltaïques en hausse de 16%.

« Si les producteurs investissent, c’est qu’ils trouvent leur rentabilité »

Le développement des énergies renouvelables reste un défi pour RTE, celui de l’adaptation d’un réseau plutôt centralisé autour des centrales nucléaires à un réseau capables d’absorber une myriade de nouveaux flux, dont certains intermittents. « Nous sommes les réceptacle des producteurs éoliens, photovoltaïques. Chaque région a défini son SRCAE, schéma régional climat air énergie [1], avec un niveau d’ambition qui est transmis à RTE. Nous analysons alors la capacité du réseau à absorber ses énergies et déterminons pour chaque région une quote-part que vont payer les producteurs pour se raccorder. » Depuis 2013, les producteurs de Midi-Pyrénées doivent payer à RTE 70.000 euros par MW produit, la quote-part la plus élevée de France. Mais selon Jean-Claude Reitan, cela n’a pas freiné le développement de la filière.

En 2014, RTE a investi près de 50 millions d’euros dans l’adaptation et le développement du réseau électrique de la région et prévoit ce même montant d’investissement en 2015. L’entreprise poursuivra notamment les chantiers d’amélioration des tenues de tensions pour résister aux états de tempête à Grisolles dans le Tarn-et-Garonne, Brommat dans l’Aveyron et Verfeil en Haute-Garonne.
Aurélie de Varax

Photo médiathèque RTE.

Les filières renouvelables couvrent 56% de la consommation en Midi-Pyrénées

  • Hydraulique : 46%
  • Eolien : 4,7%
  • Photovoltaïque : 3,6%
  • Thermique renouvelable (biomasse) : 1,3 %

La moyenne française est à 20%.

Notes

[1En Midi-Pyrénées, le SRCAE fixe des objectifs en matières de productions d’énergies renouvelables d’ici 2020. Suivant le niveau de consommation d’énergie finale en 2020, la part des énergies renouvelables en Midi-Pyrénées devrait se situer entre 34 et 43 % de la consommation finale.