ToulÉco Green

Publié le jeudi 23 mai 2019 à 17h14min par Johanna Decorse

Commerce durable. Minjat ! fait sa sauce à Colomiers

Depuis septembre dernier, Minjat ! rode sa formule à Colomiers. A la fois magasin d’alimentation et cantine, l’enseigne qui s’approvisionne presque exclusivement dans la région Occitanie et a ouvert son capital à une vingtaine de fournisseurs, a déjà créé quatorze emplois.

Son credo : le circuit court. Lancée en septembre 2018 à Colomiers, l’enseigne Minjat ! - manger en occitan – qui propose dans un même lieu une cantine de quatre-vingt couverts et un magasin d’alimentation, a fait de l’Occitanie sa principale source d’approvisionnement. Sur les quelque 2000 produits référencés, fruits et légumes, charcuterie, viande, fromage, vins, plats cuisinés, épicerie ou frais, 95 % proviennent de la région et 80 % de l’ex-Midi-Pyrénées.

Porté par trois associés issus du monde agricole et de la restauration et passés par une école de commerce, le projet, d’un montant de 400.000 euros, a reçu le soutien de la Région à hauteur de 50.000 euros. Subvention complétée par un prêt participatif de 30.000 euros de Midi-Pyrénées Active et une entrée au capital du même montant de la société de financement solidaire IES. L’autre originalité de Minjat ! est sans doute la place laissée aux producteurs. Sur deux-cents fournisseurs, une vingtaine détiennent 15 % des parts de l’enseigne mais tous ont participé à l’élaboration d’une charte qualité qui garantit des produits non OGM, issus de l’agriculture locale raisonnée et bio et « rémunère au juste prix ».

La brique manquante

« Nous ne négocions pas avec nos fournisseurs. Les prix sont fixes et nous appliquons ensuite une marge de 30 %. Le circuit court et local nous permet d’avoir des prix très intéressants de fidéliser nos fournisseurs et de garantir nos approvisionnements. Pour les producteurs associés, Minjat ! peut être un outil structurant, une brique manquante. Ils peuvent s’impliquer dans un projet tout en se consacrant à temps plein à leur activité puisqu’ils sont libérés de la partie commercialisation, distribution et valorisation de leur production », explique Cyril Picot, l’un des trois associés en charge de l’épicerie et des produits végétaux.

Côté consommateurs aussi, l’enseigne veut faire la différence en occupant le terrain entre les magasins bio et les grandes surfaces. « Nous proposons un nouveau modèle pour démocratiser l’alimentation locale avec des produits bruts, en libre service ou en vrac mais aussi des produits transformés ou cuisinés dans les cuisines de la cantine, à emporter ou à manger sur place ». Pour l’équipe de Minjat ! qui compte aujourd’hui quatorze salariés, l’idée est d’aller plus loin en lançant dès septembre sa propre communauté de marques et des rendez-vous réguliers entre producteurs et consommateurs. L’enseigne cherche actuellement à recruter quatre nouvelles personnes dont un boucher confirmé.
Johanna Decorse

Sur la photo : David Pagès, Anton Dmitriev et Cyril Picot, les trois associés fondateurs de l’enseigne Minjat ! qui a ouvert en septembre dernier à Colomiers. Crédits : DR

1 Commentaire

Répondre à cet article