ToulÉco Green

Publié le jeudi 10 septembre 2015 à 16h49min par Virginie Mailles Viard

Climate City, conçue par le toulousain European Xlab, naîtra en Lorraine en 2017

Unique en Europe, la Cité sur le Climat, créée par le laboratoire toulousain European XLab, s’installe en Lorraine. Climate City prend racines à Chambley Planet’air, ancienne base de l’Otan.

Le 30 juillet 2015, une signature n’est pas passée inaperçue dans le monde de l’air et de l’espace. Celle qui unit le conseil général de Lorraine et la société toulousaine European Xlab. Elle donne naissance à un projet unique en Europe : Climate City. Cette cité vouée au changement climatique s’installe sur l’aéroport de Chambley, en Meurthe-et-Moselle. Pilotée par les dix salariés du laboratoire toulousain European Xlab, elle sera le lieu des capteurs climatiques aéroportés de demain.

Favoriser le développement de produits et de services qui s’appuient sur des moyens aéroportés

Dès 2017, des drones et des ballons qui voleront au dessus de nos têtes auront une mission : capter le moindre changement climatique, tous ces bouleversements invisibles qui font la pluie et le beau temps. « C’est déjà le cas, précise Laurent Husson, directeur général d’European Xlab, mais à Climate City, nous allons faire évoluer ces objets-là, inventer et développer de nouveaux outils opérationnels aéroportés. » Climate City s’adresse aux gouvernements, aux industries, aux collectivités territoriales. Elle contribuera à la mise en place de moyens dans le cadre de la transition énergétique. Comme identifier, grâce à ses outils sensibles, une zone géographique pour installer des éoliennes, ou une ferme solaire.

Un investissement estimé à deux ou trois millions d’euros

Si ce sont les terres lorraines qui verront naître cette cité du climat à vocation européenne, c’est pour leur identité climatique forte, leurs hivers doux et leurs tornades. Chambley Planet’air a l’avantage d’être déjà un lieu dédié aux technologies air et espace. Sur cet ancien aéroport de l’Otan, racheté par le conseil général de Lorraine, travaillent des spécialistes de l’imagerie aérienne à partir d’hélicoptères. La base militaire rénovée, accueille également chaque année le Mondial Air Ballons. Un investissement estimé entre deux et trois millions d’euros, venu de tours de table privés, fera de Chambley Planet’air, le pôle européen de recherche et d’innovation du climat. La ville du climat, et son laboratoire toulousain, compteront 150 salariés d’ici 2018.

« L’émergence de l’innovation sera pilotée à Toulouse. Le laboratoire European XLab est dédié à la conception et à la mise en oeuvre d’écosystèmes et de pôles d’activité innovants », explique Laurent Husson. « Ce projet va donner naissance à un opérateur privé Climate City. Il aura une activité stratégique pour le développement des marchés internationaux. Nous travaillons sur une charte déontologique, afin que Climate City devienne un label. » La prochaine échéance est la COP 21, où European XLab dévoilera Climate City aux délagations internationales.

Virginie Mailles Viard
Sur la photo de gauche à droite : Laurent Husson, Directeur Général d’European XLab et Jean-Pierre Masseret, Président de la Région Lorraine